Francesco-Sobrino

Francisco Sobrino aux Tuileries @ FIAC ‘HORS LES MURS’

Commissaire: Matthieu Poirier

A l’occasion de la FIAC ‘Hors les murs’, nous présentons une sculpture (Sans Titre) de Francisco Sobrino dont le premier des trois exemplaires est installé à Grenoble depuis 1971. Haute de 6 m, celle-ci est constituée exclusivement d’un seul et même module minimal, c’est-à-dire une plaque d’acier miroir de forme carrée, qui dessine une colonne sans fin une fois qu’elle est répétée plusieurs dizaines de fois selon un emboitement systématique et répétitif. Si cette réalisation monumentale s’inscrit ainsi dans la lignée de Constantin Brancusi, elle s’avère également contemporaine de Julio Le Parc (aux côtés duquel Sobrino fonde le GRAV en 1960). Elle préfigure tout autant nombre des sculptures miroitantes de Dan Graham ou encore Jeppe Hein, notamment parce qu’elle combine une géométrie sévère à une apparence des plus inconstantes : soumise à son environnement, en l’occurrence le jardin des Tuileries, elle reflète et convoque, pour aussitôt l’évincer, l’opulence végétale et minérale des éléments alentours. Positionnée dans l’axe historique ouvrant vers la Défense, elle dialoguerait tout autant avec l’Obélisque de la Concorde.

 

Francisco-Sobrino-Tuileries

Francisco-Sobrino-Tuileries

Francisco-Sobrino-Tuileries